J’ai testé une matinée de soins aux Thermes de Saint-Malo

0
173

Le Grand Hôtel des Thermes se présente comme LA solution ultime pour décompresser les pieds dans l’eau tout en se refaisant une santé. Les affiches dans le métro nous faisaient rêver il faut l’avouer. Nous avons pu le tester : découvrez notre verdict !

Le Grand Hôtel des Thermes s’est assuré en 30 ans une belle réputation d’établissement de thalassothérapie de luxe. Idéalement situé face à la mer, à 10 minutes à pied du centre-ville, l’hôtel propose depuis longtemps des formules découvertes et courts séjours, notamment des formules à destinations des jeunes mamans, avec une crèche agréée pour la garde d’enfants dès 2 mois (un service unique en France). On se dit déjà qu’ils ont tout compris !

Par ailleurs, les installations innovantes et les protocoles propriétaires transmis dans des formations étalées sur 6 semaines auprès des 45 hydrothérapeutes, 10 kinésithérapeutes et des 38 esthéticiennes qui composent les équipes sur place sont aussi pour nous rassurer. Ici, on prend notre bien-être et surtout notre santé au sérieux.

L’eau de mer : la plus riche des eaux minérales pour des bénéfices biologiques

On sait depuis les expériences de René Quinton à la fin du XIXe siècle que l’eau de mer présente une composition très semblable au plasma sanguin. La peau serait par ailleurs poreuse au passage d’éléments ioniques, d’où le principe de l’apport d’oligo-éléments par enveloppements occlusifs pratiqué en thalassothérapie. L’eau de mer peut agir efficacement ainsi dans le rééquilibrage des fonctions de l’organisme.

Par ailleurs la poussée qu’exerce l’eau de mer sur un corps immergé est plus importante que celle en eau douce ou à l’air libre, ce qui augmente la capacité à mobiliser ses muscles, un avantage important en rééducation par exemple, car le mouvement se fait alors sans effort et sans douleur. Ajouter à cela le fait que l’immersion à 36°C permet également de créer une petite anesthésie à la surface de la peau et donc d’aller plus loin (avec la puissance des jets d’eau notamment) sans faire mal, on obtient des massages plus en profondeur donc plus efficaces.

Nous sommes maintenant convaincus par tout ce que la thalassothérapie peut nous apporter de positif, passons aux choses sérieuses !

1er soin : un modelage relaxant aux huiles essentielles (spa)

  • La promesse : « libérer les tensions et favoriser une détente profonde »
  • Durée : 1h
  • Prix : 90€

Bénéficiant d’un traitement privilégié, j’ai pu tester ce soin dans l’une des 4 nouvelles cabines  » duo  » mises à disposition pour les soins en couples. Spacieuse, équipée d’une baignoire avec vue sur la plage ainsi que d’une grande cabine de douche et de deux tables de massage, elle est dotée de tout le confort nécessaire pour prendre ses aises à deux. La sensation de calme et d’isolement est parfaite, je crois bien que j’ai même entendu le cri des mouettes, à moins que ce ne soit l’un des chants d’oiseau diffusés en musique d’ambiance.

Après m’avoir fait choisir un produit parmi les 4 proposés pour le soin (deux crèmes, deux huiles)  la praticienne m’a demandé de me déshabiller pour m’allonger nue sur une table chauffante. J’ai choisi, suivant ses conseils, l’onguent à la figue de Barbarie, idéal selon elle pour les peaux sèches et dont l’odeur très discrète me convient (toutes les crèmes ici sont réalisées maison à partir de principes actifs marins). Elle a tiré les rideaux puis m’a laissé m’installer avant de baisser les lumières, laissant le plafond s’éclairer de centaines de petits points lumineux, à l’instar d’un ciel étoilé.  » Joli rendu, cela va m’occuper pendant le massage « , me suis-je dit. Mais c’était sans compter sur l’effet immédiatement relaxant du massage qui m’a d’emblée poussé à fermer les yeux.

Je suis entièrement absorbée par les sensations que me procure le modelage. La praticienne étire mes jambes et mes bras par vagues successives de manière à produire un effet drainant. J’apprécie particulièrement les points de pression exercés sur les zones les plus tendues (mains, colonne vertébrale, pieds), la chaleur diffusée par la table chauffée (réglable) et les linges chauds qu’elle pose sur les zones qu’elle vient de masser. Elle finit par m’extirper tout doucement de ma torpeur et me laisse quelques minutes pour atterrir. Qu’il est difficile de se résoudre à se lever !

Je me retrouve au final avec une sensation de bien-être, une peau toute repulpée et joliment pailletée.

2e soin : un modelage sous affusions (hydrothérapie)

© Cécile Debise/JournalDesFemmes – cabine de modelage sous affusion
  • La promesse : « un soin décontractant »
  • Durée : 25 min
  • Prix : 36€

Ce modelage global du corps est pratiqué par un hydrothérapeute sous une pluie fine d’eau de mer chaude dans une ambiance tamisée. Il faut s’allonger sur une table chauffante (ce qui permet de ne pas avoir froid) recouverte d’un plastique. L’hydrothérapeute m’enduit généreusement le corps d’une huile essentielle végétale très agréable. Contrairement à l’onguent de tout à l’heure, elle ne chauffe pas la peau et la laisse extrêmement lisse et brillante. Deux sensations différentes et complémentaires. La machine à jets d’eau issue d’une technologie propriétaire des Thermes de Saint-Malo, est particulièrement remarquable : silencieuse et de ce fait pas agressive, elle diffuse un jet très léger qui me permet de lâcher totalement prise. Je me sens littéralement devenir liquide. Le massage, qui reproduit les mouvements de tout à l’heure peut ainsi être plus énergique sans être blessant ni désagréable.

Lorsque c’est fini, j’entends très fort une petite voix en moi qui crie  » non, je ne veux pas que ça s’arrête ! « . Je suis étonnée que la praticienne ne l’entende pas aussi… ?!

3e soin : enveloppement d’algues (hydrothérapie)

© Cécile Debise/JournalDesFemmes – cabine polyvalente ayant servie à mon soin en biocéalgues
  • La promesse :  » un soin reminéralisant dans une ambiance musicale et lumineuse « 
  • Durée : 25 min
  • Prix : 55€

Autre ambiance : je passe dans une cabine en lambris blancs pour me faire recouvrir le corps d’une crème chaude à partir d’algues laminaires bretonnes, une crème très concentrée (à 78%) avec un maximum oligo-éléments (phosphore, sodium, potassium, acides aminés…), utiles notamment pour lutter contre les rhumatismes. Je dois admettre que l’odeur d’algue ne m’emballe pas beaucoup, mais heureusement elle n’est pas forte. D’ailleurs, la cabine n’en était pas imprégnée quand je suis arrivée, ce qui est bon signe. Je suis bientôt enveloppée de film plastique puis recouverte d’une couverture chauffante pour permette à la crème de pénétrer plus en profondeur dans ma peau. La praticienne, dont j’admire au passage l’élégant tablier façon pêcheur, baisse la lumière, monte la musique et me glisse un petit coussin sous les jambes : c’est parti pour 20 minutes de sieste (je dois avouer que je m’endors très facilement n’importe où). L’éclairage à dominante bleue est très apaisant et encore une fois j’apprécie le calme ambiant. A aucun moment je n’ai été dérangée par des bruits de portes, de pas, de conversations ou de moteurs de machines. Ce qui est une prouesse, vue l’activité qui règne dans le centre !

20 minutes plus tard, la praticienne vient me libérer et me rincer soigneusement au jet en variant la puissance selon les parties du corps pour plus de confort. Royal.

4e soin : douche sous-marine (hydrothérapie)

© Cécile Debise/JournalDesFemmes – ma cabine pour la douche sous-marine
  • La promesse :  » un soin drainant et décontracturant profond « .
  • Durée : 15 min
  • Prix : 43 €

Il s’agit d’un massage profond de l’ensemble du corps. Réalisé à l’aide d’un jet dirigé par un hydrothérapeute, il est toléré du fait qu’il se déroule dans un bain, ce qui amortit l’impact de l’eau sur les muscles (jusqu’à 2,5 fois). L’hydrothérapeute dessine des sillons sur les muscles qu’il parcourt avec son jet, les obligeant ainsi à se décontracter. Son geste va toujours en remontant vers le cœur, de manière à drainer le sang. Je suis confortablement installée dans un baignoire d’eau de mer chaude. L’hydrothérapeute me guide pour trouver la position la plus confortable à chaque manipulation. Au final, ce soin est pratiquement indolore alors qu’il se pratique hors de l’eau. Idéal pour les sportifs, il a un effet immédiat perceptible.

Informations pratiques

  • Adresse : Thermes marins de Saint-Malo, plage du Sillon CS 11745 – 35400 Saint-Malo
  • Tel : 02 99 40 75 75
  • Site : www.thalassotherapie.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here